Titre de massothérapeute

Petite mise au point sur les qualifications, diplômes et compétences des praticiens

Petite remise en question sur notre activité de praticien en massage de bien-être :

La réglementation Française est très restrictive en matière de pratique et d’usage de titres professionnels. A tort ou à raison, chacun se fera sa propre idée ou opinion.

Pour autant, les praticiens qui décident d’officialiser leur pratique sous forme d’entreprise et de communiquer à ce sujet, se doivent d’être en conformité avec la législation, et d’être parfaitement honnête avec leur clientèle sur leur parcours, compétences et la finalité des séances qu’ils proposent.

Des cursus officiels pour devenir « MASSOTHERAPEUTE » existent et sont réglementés (comme au Canada, ou en Suisse) et nécessitent plus de 600 heures de formation afin d’acquérir de véritables connaissances médicales et de soin.

Mais la « Massothérapie » n’est pas reconnue en France.

Malheureusement, certains praticiens en massage de bien-être profitent de ce vide pour surfer sur le malentendu et se targuer d’un titre qu’ils n’ont pas, mais qui promet une guérison.

Notre profession n’a rien à gagner avec ces pratiques commerciales malhonnêtes, voire dangereuses

Aussi, j’invite toutes les personnes qui souhaitent bénéficier de ces magnifiques techniques de détente, de bien vérifier les formations et titres de leur praticien afin de vérifier qu’il respecte la déontologie et la réglementation.

La transparence est notre meilleur faire-valoir 🙂

Belle pratique à tous