Qui suis-je ?

carine_rougie

Vous vous demandez qui se cache derrière An’ma Bien-être ? C’est une question bien légitime car il est important de savoir à qui l’on va confier son corps, voire ses émotions.
Vous êtes au bon endroit, bienvenue à vous. Entrez, installez-vous confortablement. Vous voyez, même ici, sur cette page qui concerne mon parcours, votre bien-être est primordial. Je vais me présenter à vous, aussi simplement que mon chemin jusqu’à aujourd’hui. Je suis Carine Rougié, praticienne en techniques de massages bien-être, passionnée de nature, de voyages et surtout d’échanges humains. Ce qui me stimule le plus, dans le cadre de mon activité ? Vous procurer un moment de détente, vous écouter, et prendre en compte tout ce qui peut me permettre de vous accompagner vers le mieux-être : vos problématiques physiques, mais aussi psychologiques. En somme : vous, en tant qu’individu et ce que je peux vous apporter.

De Paris au Sud Ouest : l’objectif de vivre auprès de la nature

Initialement, mon projet professionnel se dessine autour d’un objectif : m’installer dans le Lot. Je suis amoureuse de ce département depuis mon plus jeune âge dont mes parents sont originaires. À 18 ans, je quitte donc Paris, où je suis née en 1973, et je dépose mes valises à dans le Sud Ouest (Albi puis Cahors), pour y suivre des études (un BTS Action Commerciale en alternance). Mon diplôme en poche, je me lance dans un début de carrière sous forme de multisalariat dans la gestion d’entreprise durant 20 ans (je suis fidèle à mes engagements).
Ma fille grandissant, je réalise que je ne suis pas véritablement à ma place. Il me manque quelque chose. Je me mets donc en quête d’une activité plus nourrissante sur le plan humain. J’ai besoin de me sentir utile aux autres, de trouver un métier qui fait sens. Vous me voyez venir ?

Le massage bien-être : une passion révélée par mes proches

Depuis longtemps, je masse mes amis, ma famille et ma fille, avec ce plaisir d’échanger, de soulager les tensions et d’offrir un moment de bien-être à mes proches. C’est une activité plus en adéquation avec mes valeurs. Ce projet me porte et naturellement, je me tourne vers une formation professionnalisante de praticienne en techniques de massage bien-être. Durant 11 mois (2014-2015), j’étudie et mets en application les protocoles de massages californien-suédois, ayurvédique abhyanga, le anma assis et la réflexologie plantaire, au sein de l’école Shent-Ti, à Toulouse. Ma passion peut-elle réellement devenir mon quotidien ? Grâce à ce cursus, cette question que l’on se pose tous un jour trouve vite une réponse positive.

table massage

En 2015, l’aventure An’ma commence…

À l’issue de ma formation, je me lance dans le monde de l’entrepreneuriat et je crée ma microentreprise. Je lui choisis le nom d’An’ma Bien-être (An’ma signifie « massage » en japonais). Nous sommes en juillet 2015 et, en parallèle de mon activité salariée, je commence à développer ma clientèle. En douceur, je tisse des liens, je conçois mon univers, je me perfectionne. Je me forme toujours aujourd’hui, afin de parfaire mes techniques et de pouvoir répondre le mieux possible aux besoins de chacun. Parmi toutes mes évolutions, je me suis formée dans le drainage lymphatique Vodder, à Montpellier, en 2017, puis à l’anatomie palpatoire en 2022. Fin octobre 2023, je me suis formée au Chi Nei Tsang, massage du ventre, à Toulouse. Mon but, à présent ? Accompagner toutes les personnes en souffrance, quelle que soit la nature de leur problème. Pour découvrir les différentes techniques de massage, c’est ici.

Les voyages forment la jeunesse

Voyager est aussi l’une de mes passions. Vous l’avez sans doute compris, celle du massage m’accompagne partout et se glisse même dans mes bagages. Je profite de ces périodes d’immersion dans des cultures nouvelles pour découvrir les techniques de massages bien-être qui y sont pratiquées. Notamment en Inde, où je me rends en 2016, durant un mois, pour visiter ce pays incroyable et magnifique. En 2019, je reviens à Jaipur, bien décidée à m’imprégner des savoirs locaux, pendant deux semaines et demie de formation intensive autour des techniques du massage ayurvédique abhyanga. En 2018, au Paraguay, un pays pourtant peu réputé pour ses protocoles, je découvre une pratique enrichissante et des techniques nouvelles, ainsi qu’au Costa Rica, en 2020. Curieuse, je sais que mon voyage à travers le monde du massage ne prendra jamais fin…

jardin

Un nouvel objectif : vous écouter, autrement

Après toutes ces années de pratique, la passion du massage bien-être n’a jamais cessé de grandir en moi. J’ai cette envie perpétuelle de développer mes techniques, de toucher une clientèle qui trouvera ses réponses auprès de moi. C’est d’ailleurs avec bonheur que je parviens, régulièrement, à accompagner des personnes qui ne se sentent plus entendues dans leur problématique, pour qui la douleur est toujours présente après des années de recherche de solutions.

Ce qui me fait vibrer ? Entendre quelqu’un me dire « ça m’a fait du bien » et la voir repartir soulagée

Bien que ma pratique ne puisse pas remplacer un suivi médical, j’écoute, je soulage, je débloque les tensions. J’utilise notamment la technique des points gâchette, (ou trigger points), et le Chi Nei Tsang, toujours dans une démarche holistique, de prise en compte de l’individu dans sa globalité. Ce qui me motive, chaque jour ? Redonner le sourire à une personne qui ne se sent plus entendue, la voir repartir apaisée, le visage rayonnant et détendu.

Votre corps, cette enveloppe parfois fragile qui renferme un trésor

Le surpoids, les maladies de peau, l’image négative que l’on a de soi du fait de l’âge, des complexes, d’un parcours thérapeutique qui a laissé des traces… Tous ces freins sont autant de sujets sur lesquels je peux vous rassurer. J’ai moi-même eu à composer avec un psoriasis, avec lequel je vis depuis toujours. Je souhaite par-dessus tout amener à moi tous ceux qui ne s’autorisent pas le massage par pudeur, par crainte d’être jugé. Leur permettre de retrouver confiance en eux, en ce corps qui leur permet d’avancer, jour après jour. Votre apparence ne m’importe pas, votre corps est le contenant du plus précieux : vous.

maison

Le Bouyssou : je vous accueille chez moi, au paradis du végétal

An’ma bien-être, c’est aussi un lieu. Niché dans un écrin de verdure, le hameau de David, sur la commune du Bouyssou, me permet de vous accueillir au calme, dans un cadre propice à la détente et à l’apaisement. Accessible depuis la D840, qui relie Brive à Figeac, en passant par Rocamadour et Gramat, mon petit paradis s’étend sur un immense jardin, une maison chaleureuse en son cœur.

Je vous accueille chez moi, comme un membre de ma famille, par cette même porte d’entrée que mes proches empruntent. À l’intérieur, l’espace massage vous est entièrement dédié pour un instant hors du temps, rien qu’à vous.

terrasse

Mes plus belles réussites, c’est à vous que je les dois…

Auprès de vous, je passe des moments merveilleux. Mes clients sont extraordinaires de générosité et de bienveillance. Les fleurs, les graines à planter, des créations pour mon jardin, vos mots, vos regards et vos sourires : voilà mes plus belles récompenses. Quelques-unes ont marqué mon esprit, elles sont précieuses et me conduisent chaque jour, comme un moteur, une motivation. Pour rendre hommage à ceux qui m’ont accompagnée, à leur façon, sur mon propre chemin, voici quelques passages de l’histoire, des morceaux de bonheur à consommer sans modération.

La confiance que l’on m’accorde, un cadeau précieux

Cette première histoire n’est pas la plus joyeuse. Je massais cette dame, séance après séance, avec le sentiment d’explorer le massage d’une façon différente. Comme à mon habitude, je manipulais son corps avec la plus grande douceur, j’écoutais sa douleur, son besoin de lâcher-prise. En venant à moi, une inconnue, cette femme avait dû se faire violence, pour accepter d’être touchée et pour se dévêtir. Sans le savoir, elle m’accordait un présent inestimable : sa confiance. J’ai compris auprès d’elle que je n’avais aucun a priori sur les corps, ni sur le passé de chacun. J’ai aussi constaté, à ses côtés, que la fragilité d’une personne ne se mesure qu’à la force qu’elle puise pour prendre soin d’elle.

personnage en pots de fleurs

Le partage des savoirs, l’échange qui nourrit l’âme

Parmi toutes mes rencontres, il y a également celle avec Papi A, comme j’aime l’appeler. Ce bricoleur de la semaine entière, capable de travailler le bois comme le fer et d’en faire des merveilles. Un jour, me montrant l’une de ses créations pour sa nièce, un tabouret à trois pieds, je suis tombée sous le charme de l’objet. Ayant appris à me connaître, après des années de massage chez An’ma Bien-être, Papi A m’offrait cette magnifique réalisation, issue de trois bois différents et dédicacée par ses soins. Au-delà du cadeau et de la délicate attention, il y a là le plaisir d’apprendre de l’autre, de découvrir. Depuis son installation en maison de retraite, je masse, assise sur le « sellou » de mon Papi A de Cahors, avec cette idée qu’il est toujours près de moi.

Ils ont dit de moi : bienveillance et attention au cœur de mon approche

« Bienveillante », « toute à notre écoute et à notre attention », ces mots de mes proches me touchent et me permettent d’affiner mon approche avec vous, mes chers clients. « Tu as ce regard sur l’Humain et tu sais faire abstraction de ce qui nous tracasse, nos complexes, pour te concentrer sur l’essentiel ».

Je m’applique à honorer chacun de mes rendez-vous, en termes d’horaires, de confidentialité et d’attention. Mon téléphone ne sonnera pas durant notre entrevue, je suis seulement avec vous et à 100 %. Ma pratique est saine et transparente : je respecte des règles d’hygiène strictes et une déontologie, dont vous trouverez le détail dans cette Charte de bonnes pratiques.

entree_jardin

Pour finir, je vais vous livrer un secret. Je fais partie de ces personnes pour lesquelles l’Humain est central. Depuis toute petite, je tente de dompter mon hypersensibilité et mon hyper empathie. Auprès de vous, j’ai pu en faire une force. Vos émotions me traversent, je les ressens profondément, en échangeant et en vous massant. Elles me permettent de mieux vous accompagner.

Pour découvrir mon actualité, et notamment cet article sur le massage Chi Nei Tsang, une technique détoxifiante aux mille vertus (digestion, troubles du sommeil, minceur ou encore maux de dos), c’est juste ici.